Un week-end à Amsterdam

Aucun débat ici, nous sommes tous deux fous de cette ville. De retour d’un week-end passé dans cette capitale à la fois sereine et avant-gardiste, quelques adresses que nous avons particulièrement appréciées.

LA RUE ET LA PLACE

Foxtrot aime beaucoup les jolies façades et l’animation des quartiers du Jordaan, le long de Prinsengracht, Keizersgracht, Herengracht et du Singel. Quant à moi, j’aime aussi les balades interminables le long des canaux, les alentours du Vondelpark avec ses grandes demeures aristocratiques et le quartier des musées.

LE MUSEE

Comme nous avions déjà vu les incontournables musée Van Gogh, maison d’Anne Frank et Rijksmuseum (dont une partie seulement est accessible en raison de travaux), nous nous sommes donc dirigés vers le FOAM, musée de la photo situé dans une ancienne maison dont l’intérieur a été rénové en quatre étages modernes et épurés.

FOAM – Keizersgracht 609 – http://www.foam.org

Nous y avons découvert quatre expositions plutôt glamour. La première, “Album Beauty”, consacrée à Erik Kessels, revisitait le thème des albums de famille et de la photographie amateur avec quelques très belles photos ratées (surexpositions, erreurs de développement, doigts, bougés,…) et un charme délicieusement suranné.

Eric Kessels – Album Beauty
http://www.foam.org

Au rez-de-chaussée, “Light of Other Days”, une expo très « méta », de Taiyo Onorato et Niko Krebs, mettant à l’honneur la chambre technique dans plusieurs installations ainsi qu’un travail sur le mouvement et l’exposition répétée.

Taiyo Onorato & Nico Krebs – Book Cam
http://www.foam.org

On enchaîne avec l’expo « Paparazzo Extraordinaire » (Ron Gallela) qui nous offre des photos noir et blanc, certaines d’une qualité impressionnante quand on sait qu’elles ont été prises à la sauvette, et nous donnant à voir de très belles gueules d’artistes. On notera l’évolution de la société du spectacle et de la place des paparazzi.

Jackie Onassis & Ron Galella
http://www.foam.org

Et finalement, la très MTVesque installation de Rico et Michael (“Double Extension Beauty Tubes”) qui fait défiler, sur dix IPads, dans le noir absolu et sur des airs de Muse ou d’Evanescence, plus d’un millier de photos d’adolescents de la génération Facebook. La mise en scène choisie par les modèles ne manque pas d’évoquer les photos de profils. Quel écart entre l’adolescence d’aujourd’hui et la mienne – pourtant pas si lointaine – en matière de travail sur l’image de soi !

Rico & Michael – Double Extension Beauty Tubes
http://www.foam.org

Situé dans un très beau bâtiment, organisé autour d’un énorme et envoûtant hall central, le Tropenmuseum nous donne à voir une très belle collection d’objets des quatre coins du monde. Peu branchés « didactique », nous sommes surtout intéressés par la valeur esthétique intrinsèque des pièces présentées plutôt que pour leur apport anthropologique et de ce point de vue, le Tropen ne déçoit pas.  Même si le mètre-étalon reste pour nous le musée Branly, les collections sont bien mises en valeur et valent le détour. De plus, pour autant que nous puissions en juger, ce musée est très accueillant pour les enfants : nombreuses installations interactives, rayons situés à leur hauteur, reconstitutions d’habitations à visiter…

Tropenmuseum – Linnaeusstraat 2  http://www.tropenmuseum.nl/

LA BOUTIQUE

Sukha : vitrine magnifique, jolie sélection de vêtements et d’objets de décoration.

Haarlemmerstraat 110, http://www.sukha-amsterdam.nl

Restored : adresse dénichée sur le blog my-brussels. Très belle sélection en matière de design, mode et bouquins. Prix abordables et boutique en ligne.

Haarlemmersdijk 39, http://restored.nl/

Cottoncake : my-brussels à nouveau recommandait ce bel espace lumineux, à la fois boutique, café sur une agréable mezzanine (on vous recommande la limonade à la rose !) et galerie (une vingtaine d’œuvres d’un jeune artiste sont mises à l’honneur tous les deux mois environ).

1e van der Helststraat 76, http://cottoncake.nl/

LE RESTO

Notre gros coup de cœur, D’Vijf Vliegen, est installé dans cinq maisons médiévales mitoyennes le long de Spuistraat. Le décor est absolument magnifique : vieilles pierres, bois peint, plafonds aux solives apparentes, tables placées dans les recoins de la maison, petits boxes médiévaux, on est plongé dans une ambiance bourgeoise du XVème siècle. Les menus s’inspirent de la cuisine traditionnelle hollandaise pour nous offrir des saveurs originales et toutes en finesse (préférez les poissons).

D’Vijf Vliegen – Spuistraat 294-302

À noter aussi : le Wagamama, excellent fast-food asiatique aux larges tables et aux portions généreuses, à deux pas de la Leidseplein (une nouvelle enseigne près de la Rembrandtplein également).

Wagamama -Max Euweplein 10

Nous recommandons aussi les salades, la terrasse et l’intérieur douillet du ‘t Smalle.

‘t Smalle – Egelantiersgracht, 12

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s